Nos conseils nutrition

La nutrition animale est bien plus qu’une science ou qu’une expertise, c’est aussi et avant tout notre passion. Elle nous permet de répondre au plus près aux besoins biologiques et originels de nos animaux et de promouvoir leur bonne santé.

Retrouvez tous nos conseils et astuces pour une alimentation quotidienne,saine, équilibrée et source de bien-être.

Notre équipe d’experts

Parce que chaque petite attention compte et que bien nourrir votre compagnon est ce que vous pouvez faire de mieux pour lui chaque jour, les experts en nutrition chien et chat de Nourrir Comme La Nature sont à votre disposition.

 

Vous avez besoin de conseils ou d'un accompagnement personnalisé pour choisir l’aliment qui répond au mieux aux besoins de votre chien ou votre chat ? Forte de son expérience, notre équipe en nutrition animale de vétérinaires, d’agronomes spécialisés et de passionnés est là pour vous aider à nourrir au mieux votre chien ou votre chat en fonction de ses spécificités et de vos attentes.

Notre vétérinaire – conseil nutrition

fmphotobis.jpg

Françoise Nico - Miani : Vétérinaire, riche de ses années d’exercice de la médecine des chiens et des chats, elle vous délivre tous les conseils nutrition qui aident à conserver forme, vitalité, bien-être et santé de votre compagnon. Soucieuse d’allier qualité et innocuité à l’alimentation de votre animal de compagnie, elle vous délivre ses conseils pour choisir un aliment spécifique en fonction des besoins nutritionnels propres à chaque âge et chaque stade de vie de votre chien et de votre chat.

 

« Je vis entourée d’animaux, c’est ce que j’aime avant tout : les animaux et la nature. La nutrition est donc la suite logique, après ma tranche de vie professionnelle médicale, pour continuer à prendre soin d’eux. Effectivement, grâce à mon expérience de 15 ans en soins aux animaux de compagnie en clinique vétérinaire et en tant que vétérinaire à domicile, dotée de 2 diplômes supplémentaires en médiation animale et en protection animale, je sais exactement quel animal se cache derrière chaque client ! Je mets avec plaisir mes connaissances et mon sens de l’empathie au service du meilleur conseil nutritionnel possible, en gardant toujours à l’esprit que cela pourra optimiser l’avenir d’un être vivant tout en apportant de la joie à ses maîtres ».

Notre ingénieur agronome – projets petfood

charlotte.jpg

Charlotte Greff : Ingénieur agronome spécialisée en sciences et nutrition animale, elle participe au développement des marques d’aliments complets et équilibrés pour chiens et chats propres à Original Dog et aux relations avec les fabricants d’aliments toutes marques confondues. Bien-être animal et retour vers une alimentation naturelle ne peut se faire sans intégrer le meilleur en alimentation aujourd’hui, à la pointe des dernières connaissances qu’offre la science dans ces domaines.

 

« Aujourd’hui, je souhaite mettre en avant les meilleurs aliments petfood possible. Tout en gardant à l’esprit que même la meilleure croquette ou la meilleure pâtée sont avant tout des aliments très transformés élaborés à une échelle industrielle. Demain j’aimerais rendre les repas maisons plus accessibles voire développer des compléments alimentaires à base d’ingrédients naturels ou des logiciels de ration élaborés, pour intégrer plus de produits frais dans l’alimentation de animaux. Il y a tellement à faire en nutrition des chiens et des chats, tellement à faire pour les gens et pour leurs animaux. C’est aussi ça qui est magique. »

Notre conseiller – conseils produits en direct à notre dépôt

Retrouvez-nous au 550 Rue du Capitaine François Garbit, 69440 Mornant.
Voir le plan

Quentin Pereira : Commercial de formation et propriétaire d’un adorable Amstaff, il est passionné par le bien-être et l’alimentation des chiens et des chats. Ses nombreux échanges, sa formation interne au sein de notre équipe et ses lectures d’ouvrages spécialisés en font aujourd’hui un professionnel averti qui maîtrise parfaitement l’offre produit Nourrir Comme La Nature. Il saura vous accompagner sur place à notre dépôt - vente au comptoir pour déterminer la meilleure recette de croquettes pour votre animal.

 

« Cela fait plus de 7 ans que je travaille dans la vente. Le contact avec le client me plaît énormément. En tant que grand amoureux des animaux, pouvoir concilier ma passion dans mon métier est une chance incroyable, j’en profite chaque jour chez Nourrir Comme La Nature. Plus encore quand nos clients viennent accompagnés de leurs chiens !  Mon objectif : devenir le meilleur des conseillers en nutrition animale en poussant de plus en plus loin mes connaissances pour vous offrir le meilleur accompagnement possible et vous aider à nourrir au mieux vos chiens et vos chats ».

quentinphotobis_2.jpg

Nos experts en nutrition pour chien et chat Nourrir Comme La Nature,
à vos côtés pour vous accompagner à offrir la meilleure des alimentations à vos animaux.

nosconseils.jpg

Nos conseils à vos 10 questions les plus importantes

Comment bien nourrir mon chiot ?
Près de 85% des propriétaires de chiens pensent qu’une alimentation adaptée et équilibrée est déterminante pour prévenir l’apparition de certaines maladies, et ce, dès le plus jeune âge de votre chien. Si vous en faites partie, vous avez raison !

Effectivement les bonnes habitudes alimentaires se prennent tôt et votre chiot est particulièrement sensible pendant toute sa croissance. Si vous venez d’accueillir un chiot à la maison, donc entre 2 et 3 mois d’âge en principe, il est désormais sevré et il est grand temps de lui donner une alimentation équilibrée sur mesure. Il est important de connaître son alimentation avant adoption et de soigner la transition alimentaire le cas échéant, car même si vous accueillez votre chiot dans les meilleures conditions possibles, tous ces changements ne sont pas une étape facile pour lui. Sachez aussi que ses besoins énergétiques sont 2 fois plus élevés que ceux d’un chien adulte jusqu’à l’âge de 6 à 10 mois selon les races de chiens, son capital osseux a besoin d’une quantité de calcium conséquente sans être excessive, sans oublier sa vitalité, qui nécessite comme carburant une bonne dose de vitamines. Son système immunitaire est en train de se constituer, et ses défenses naturelles sont déjà mises à rude épreuve, c’est pourquoi une alimentation riche en anti-oxydants et en acides gras essentiels comme certains acides gras oméga 3 l’aideront à résister aux agressions infectieuses et virales. Le choix d’une alimentation adaptée, qui répond à ses besoins nutritionnels spécifiques pendant cette période délicate, conditionne son bon développement. Prendre soin de sa digestion encore très fragile à cet âge passe par des repas fréquents (pouvant aller jusqu’à 4 voire 5 repas par jour s’il a tout juste 2 mois) avec des aliments contenant des protéines animales de hautes qualité et digestibilité, en quantité adaptée. L’aspect des selles de votre chiot est un excellent indicateur d’un bon aliment. Ayez également un oeil sur sa courbe de croissance et son poids, ces derniers étant très variables selon la race ou la taille adulte de votre chiot. Pour bien nourrir votre chiot, nous vous invitons à découvrir notre sélection d’aliments pour chiots et tous nos conseils nutritionnels afin d’aider votre chien à conserver forme et santé tout au long de sa croissance.
Mon chien mange de l’herbe, est-ce normal ?
Tout dépend. Et le tout dépend notamment des quantités ingérées par le chien, du contexte et de la fréquence du comportement. Un chien est un carnivore, mais à tendance omnivore. Naturellement, un canidé sauvage va consommer en plus de ses proies, des baies sauvages, des fruits, des herbes. Cela complète souvent ses apports en vitamines et en fibres. Votre chien, fidèle à ses ancêtres, apprécie peut-être tout simplement de consommer certaines herbes lors de ses balades et sorties.

Il est fréquent de penser que le chien se purge en mangeant de l’herbe, c’est-à-dire, qu’il complète son alimentation par des herbes indigestes, le « chiendent », qui vont accélérer son transit et le faire parfois vomir. Peut-être sent-il que cela peut l’aider notamment en cas d’indigestion par exemple du fait d’une alimentation inadaptée ou en excès ? Si votre chien consomme de l’herbe en grandes quantités, induisant rapidement une régurgitation de l’intégralité de l’herbe ingérée avec ou sans restes d’aliments, consulter son vétérinaire peut s’avérer nécessaire surtout si la forme de votre chien se dégrade.

N’oublions pas que l’herbe mouillée est également une source d’eau naturelle pour les animaux et que parfois, le chien se délecte simplement de quelques gouttes d’eau le long des brins d’herbes.

Se vermifuge-t-il ? Il s’agit bien d’une idée reçue, les vers digestifs du chiot comme du chien adulte sont très résistants et ne s’élimineront pas sans l’aide d’un traitement adapté.

Les chiots, et même certains chiens adultes, ont souvent une exploration orale exacerbée, prêts à avaler tout ce qu’ils trouvent sur leur chemin, même les objets les moins comestibles. Ce comportement gênant et dangereux pour sa santé que l’on nomme le pica est à surveiller car il peut être à l’origine de complications telles que intoxications, gastroentérites ou occlusions intestinales.

Observez-le bien et vous pourrez ainsi mieux comprendre ce qui motive votre chien à manger ou lécher ces brins d’herbes du jardin ou en balade. Dans tous les cas, nous vous invitons à découvrir notre sélection d’aliments pour chiens et tous nos conseils nutritionnels comme vérifier la teneur en fibres de l’aliment (en simplifiant : environ 2% pour les jeunes, 3-5% pour l’adulte jusqu’à parfois plus de 7% pour un chien sénior) et corrigez l’aliment si nécessaire afin d’aider votre chien à conserver forme et santé tout au long de sa vie.
Des petites ou des grosses croquettes pour mon chien ?
Cela a souvent bien plus d’importance pour nous humains que pour nos chiens.

Observez votre chien ou votre chat, il ne mâche jamais vraiment ses croquettes. Il les croque parfois à peine ou souvent pas du tout. Ses dents sont acérées et coupantes. Cette dentition de carnivore est faite pour arracher et avaler des morceaux. A quelques rares exceptions de croquettes diététiques conçues pour être obligatoirement fractionnées avec de plus des ingrédients spécifiques permettant un effet abrasif sur les dents, les croquettes n’ont pas spécialement de propriétés pour entretenir les dents de nos animaux. L’idéal pour leur assurer une bonne hygiène bucco-dentaire est et restera toujours le brossage des dents, en plus de friandises à mâcher spécifiques, découvrez notre offre en cliquant-ici, et si besoin un détartrage avec votre vétérinaire.

Les grosses croquettes peuvent aider à ralentir la vitesse d’ingestion de l’animal, même des plus petits chiens. Les petites croquettes pourront être plus faciles à manger pour les animaux âgés ou présentant des douleurs à la mâchoire. Dans tous les cas, proposer les croquettes dans des gamelles ludiques ou des tapis de fouille est une pratique saine pour éviter que le chien ne mange trop vite sa ration.

Pour les chiots de petite taille, les races miniatures (Chihuahua, Yorkshire toy, Pinscher nain, etc…) et les races brachycéphales (comme les Bouledogues français, Carlin, etc), il est préférable de sélectionner des croquettes de petite taille, voire de les réhydrater, car il y a un risque d’étouffement possible avec des grosses croquettes avalées de travers. Nous vous invitons à découvrir notre sélection d’aliments pour chiens ainsi que tous nos conseils nutritionnels afin d’aider votre chien à conserver forme et santé tout au long de sa vie.
Puis-je varier l’alimentation de mon chien ?
Vous vous demandez certainement si la monotonie des repas n’est pas une source de privation ou de mal-être pour votre chien ? Il n’y a pas une réponse mais plusieurs, car tout dépend de votre chien, de ses sensibilités et de ce qu’il préfère. Sachez que chaque espèce animale, même le chien, a une faculté propre à préférer certaines ressources alimentaires pour sa survie et à privilégier l’hédonisme pour son bien-être. Une bonne nutrition équilibrée n’empêche pas la variété par des recettes soigneusement sélectionnées.

Il s’agit de diversification alimentaire pour peu que tous les nutriments essentiels soient retrouvés dans chacun des repas que vous lui proposez, tant que la digestibilité est au rendez-vous et que vous avez habitué votre chien à bien digérer ces aliments au-préalable. Goûts et plaisirs passent surtout par la variété des saveurs des aliments ou par des textures différentes que ce soit des repas ménagers (nourriture maison), des croquettes ou des pâtés voire des rations mixtes sous forme d’ajout d’un peu de viande, de poisson, ou de légumes ou de pâtés aux rations de croquettes. Les émotions positives ressenties par votre chien, avant, pendant et après le repas ont un impact sur son bien-être.

Cependant, la vigilance est plus grande pendant les périodes dites « sensibles » dans la vie de votre chien, chiot pendant sa croissance, pour certaines races de chien sensibles, lors de maladies ou pour les animaux âgés… sa flore digestive n’est pas encore mature, son immunité est fragilisée par une maladie ou une intolérance alimentaire qui provoque rapidement des désordres digestifs. Dans ce cas précis, il est plus raisonnable de conserver un aliment de qualité bien digéré par votre chien.

Dans tous les cas, il faut sélectionner un aliment complet, de qualité, avec tous les nutriments essentiels aux besoins de votre chien, digestible et aussi attractif pour le chien qui naturellement a tendance à choisir les aliments riches en viande. N’hésitez pas à vous faire accompagner par notre équipe d’experts.

Une transition alimentaire progressive sur plusieurs jours lors de chaque changement d’alimentation est de mise. Les goûts s’affirment souvent avec le temps grâce à l’enrichissement des expériences alimentaires. Néanmoins, de nombreuses études ont démontré que le chien préfère spontanément une odeur alimentaire et choisit ce qui sent la viande, quelle que soit sa valeur nutritive. C’est donc bien à vous de veiller à la composition et la qualité nutritionnelle des aliments que vous lui proposez, car votre chien, même s’il peut vous montrer ses préférences, vous fera confiance sur les menus que vous lui servez pour son plaisir et son bien-être. Nous vous invitons donc à découvrir notre sélection d’aliments pour chiens ainsi que tous nos conseils nutritionnels afin d’aider votre chien à conserver forme et santé tout au long de sa vie.
Mon chien est très actif, dois-je adapter son alimentation ?
La vitalité de votre chien est un signe de bonne santé ; elle est aussi très dépendante de son caractère et de son mode de vie. Chaque chien a son tempérament, ses caractéristiques liées à sa génétique, son métabolisme, son mode de vie, ses habitudes, ses aspirations, qui en font un joueur, un chasseur, un fugueur ou un sportif de haut niveau.

Il est recommandé de maintenir régulièrement un minimum de sorties quotidiennes, au-delà des seules sorties hygiéniques, pour l’aider à conserver son poids de forme, sa mobilité articulaire et son bien-être. Mais votre chien en a peut-être décidé autrement ; chacune de ses ballades se transforme en terrain de jeu, en cavalcade ou en recherche incessante des odeurs qui l’emmènent bien loin des limites autorisées. Joueur, fugueur, chasseur, fugueur ou sportif de haut-niveau, votre chien dépense beaucoup d’énergie pour se consacrer pleinement à sa passion. Son organisme a donc des besoins différents des standards quotidiens. L’aliment que vous choisirez devra donc couvrir des besoins nutritionnels spécifiques, tant pour répondre à sa consommation d’énergie que pour soutenir sa vitalité avec des vitamines, des acides aminés et des acides gras essentiels. Augmenter les quantités de son aliment complet certains jours (de 10 à 30% de quantités données supplémentaires) pour compenser cet excédent d’activité est l’une des solutions nutritionnelles. Néanmoins, pour une bonne digestion et ne pas alourdir son estomac avec de trop grandes quantités d’aliments ingérées, privilégier un aliment pour chien actif ou sportif lui permettra d’avoir ce concentré d’énergie avec les justes proportions, celles qui lui garantiront une bonne digestion. Le confort de ses articulations peut également passer par l’alimentation, celle qui participera à une bonne nutrition de son cartilage avec une supplémentation en chondroprotecteurs. Pour être assuré d’avoir sélectionné une bonne alimentation en fonction du niveau d’activité de votre chien, vous pouvez suivre un des critères essentiels celui du maintien de son poids de forme, sans oublier de continuer à susciter sa joie de vivre. Nous vous invitons donc à découvrir notre sélection d’aliments pour chiens ainsi que tous nos conseils nutritionnels afin d’aider votre chien à conserver forme et santé tout au long de sa vie.
Quelle nourriture pour mon chat stérilisé ?
Bien nourrir son chat stérilisé est un enjeu de taille : en effet, 3 chats sur 4 sont stérilisés en France, les mâles comme les femelles. La stérilisation précoce du chat permet de contrôler les portées non désirées et la surpopulation féline à l’origine d’un grand nombre de chats libres ou errants. Elle permet aussi de réduire les effets indésirables des chats dits entiers comme le marquage urinaire ou les bagarres entre chats, sources de morsures et de contaminations virales.

Choisir un aliment adapté après la stérilisation et adapté à son stade de vie (âge) et à son statut (stérilisé) est un geste de nutrition responsable très important, car le métabolisme du chat peut être modifié dans les mois qui suivent l’opération. En effet, les changements hormonaux induits peuvent diminuer les besoins énergétiques de 20% en moyenne, augmenter la sensation de faim et modifier son comportement en le rendant souvent plus sédentaire. Aliment trop riche ou donné en trop grande quantité, animal gourmand, activité physique insuffisante, changement hormonal à la suite de la stérilisation, ennui, les raisons de surconsommations et de prise de poids sont nombreuses et guettent votre chat. Et le surpoids est un fléau pour sa santé. Mais même si 60% des chats sont actuellement en surpoids, ce n’est pourtant pas une fatalité.

Alors comment faire pour que votre chat conserve son poids de forme ?

Si votre chat a été stérilisé très jeune (entre 2 mois et 5 mois d’âge), un aliment spécifique pour la croissance devra être continué jusqu’à l’âge de la fin de celle-ci vers 6-8 mois environ. Puis, surtout si le chat est sédentaire (vit en intérieur, ou bien sort peu et fait peu d’activité physique) et a tendance au surpoids, mieux vaudra sélectionner un aliment allégé. Si votre chat a été stérilisé à partir de l’âge de 6-7 mois, et surtout s’il est sédentaire (vit en intérieur ou bien sort peu), choisir un aliment allégé immédiatement après la stérilisation est prudent pour éviter le surpoids, à moins de bien contrôler les quantités données et celles ingérées.

Au niveau des quantités également, il faut être vigilant et éviter de donner trop voire à volonté sans surveillance. Mieux vaut proposer les croquettes dans des gamelles dites ludiques et contrôler quelle quantité d’aliment votre chat a besoin, en fonction de son âge et de son mode de vie (actif ou sédentaire) et surveiller ce qu’il ingère en quantité ainsi que l’évolution de son poids.

La bi-nutrition associe aliments secs de type croquettes et aliments humides de différentes textures comme les sachets fraîcheur, les boîtes de filet de viande ou de poisson complémentaires pour le plaisir et les boîtes de pâtées complètes avec suffisamment de protéines animales, des lipides modérés car très caloriques, et un équilibre minéral, en remplacement d’une partie des croquettes. Cette stratégie alimentaire est astucieuse pour apporter plaisir, variété et bénéfices à votre chat. Les aliments humides, contenant environ 80% d’eau, contribuent à bien hydrater le chat qui est naturellement petit buveur, à prévenir l’apparition des calculs urinaires, tout en apportant du volume avec 4 fois moins de calories par rapport aux croquettes à quantité égale. Si votre chat est très gourmand, n’hésitez pas non plus à ajouter des légumes comme des courgettes cuites (50 à 80g par jour) à ses rations, réhydrater ses croquettes en les mélangeant à un filet d’eau chaude pour apporter du volume à ses repas et à utiliser des gamelles ludiques, tapis de fouilles et balles distributrices pour le faire bouger et l’occuper au maximum.

Nous vous invitons donc à découvrir notre sélection d’aliments pour chats stérilisés ainsi que tous nos conseils nutritionnels afin d’aider votre chat à conserver forme et santé tout au long de sa vie.
Mon chat vomit parfois après son repas, que dois-je faire ?
Est-il nécessaire de s’inquiéter si votre chat vomit de temps en temps après son repas ?

Il faut bien distinguer les régurgitations des vomissements.

Les régurgitations ont lieu juste après le repas, dans les minutes ou dizaines de minutes qui suivent sa prise alimentaire, si le chat avale trop rapidement ses aliments et/ou en trop grande quantité, voire s’il est gourmand ou même boulimique. Le vomitat (ce qui est vomi) est alors composé d’une sorte de boudin ou un tas de croquettes humides et encore reconnaissables car non digérées. Dans ce cas, fractionner ses repas ou augmenter son temps d’ingestion par des gamelles ludiques spécifiques ou des jeux fait maison (nourriture dans des cachettes, sous des branchages, dans des boîtes d’œuf vides, dans des cartons …) sera la solution.

Les vomissements réels, eux, sont plus éloignés des repas et contiennent des éléments digérés ou semi-digérés. Il existe différentes causes possibles et la santé de votre chat mérite certainement une évaluation médicale auprès de votre vétérinaire pour vous assurer qu’aucune affection n’en soit à l’origine.

Les boules de poils, ingérées par votre chat en trop grandes quantités au cours de sa toilette, sont parfois impossibles à être évacuées autrement que par le vomissement. Dans ce cas, le chat ressent une gêne au niveau digestif et recherche parfois à ingérer des herbes pour se faire vomir. Certains compléments alimentaires et certaines croquettes peuvent aussi aider votre chat à les assimiler plus facilement afin de lui éviter ces désagréments.

Prenez soin aussi de la conservation de l’aliment, pâtée ou croquettes, car sa qualité peut être altérée s’il n’est pas conservé dans de bonnes conditions, il peut s’oxyder, devenir moins ou plus du tout appétent, malodorant voire entrainer également des vomissements.

Physiologiquement, c’est-à-dire naturellement, sachez qu’un chat peut manger jusqu’à 5 à plus de 15 petits repas par jour, nuit comprise. De très petites portions alimentaires sont donc à privilégier, en choisissant un aliment bien digestible ou formulé pour chat sensible pour optimiser la digestion.

Nous vous invitons donc à découvrir notre sélection d’aliments pour chats ainsi que tous nos conseils nutritionnels afin d’aider votre chat à conserver forme et santé tout au long de sa vie.
J’ai 2 chats, comment nourrir mon chaton et mon chat adulte en même temps ?
Votre chat est unique, il vous le montre chaque jour et vous pouvez prendre soin de lui en lui apportant une alimentation spécifique, individualisée qui répond parfaitement à ses besoins nutritionnels. Mais quand ils sont 2 voire plus, la question se complique un peu surtout si vous venez d’accueillir un chaton qui a des besoins importants en énergie, nutriments, minéraux, et vitamines liés à sa croissance.

Comment lui donner son repas spécial « croissance chaton », riche en énergie et en nutriments essentiels tout au long de la journée et concilier l’alimentation de votre ou de vos autres chats adultes ? Heureusement des solutions existent.

Vous pouvez opter pour une distribution à heure fixe en votre présence avec pour chacun, son aliment, sa quantité et son espace repas bien distinct voire dans des pièces séparées. Il faudra cependant être disponible pour nourrir vos chats et surtout votre chaton en 4 à 8 petits repas dans la journée. Attention aussi à ce que votre chaton n’accède pas aux aliments pour « chat adulte stérilisé », ceux-ci sont souvent complétés avec des acidifiants urinaires pour limiter la formation de certains cristaux et le tout peut être préjudiciable à sa bonne croissance (en limitant la bonne fixation du calcium sur les os).

Vous pouvez sinon laisser tous vos chats accéder librement à leurs aliments spécifiques dans la journée et ainsi opter dans ce cas pour des distributeurs automatiques à reconnaissance de puce électronique, au moins le temps de l’essentiel de la croissance de votre chaton (jusqu’à ses 7-8 mois). La croissance d’un chaton ne dure pas très longtemps et dès qu’il aura passé son pic de croissance, vous pourrez reprendre vos habitudes avec le même aliment pour votre jeune chat et vos chats adultes. A moins que l’un d’entre eux n’ait besoin d’un régime diététique spécifique…

Le plus simple et pratique est sinon de passer tous vos chats à l’alimentation de votre chaton le temps de sa croissance qui heureusement ne dure pas si longtemps. Attention à la prise de poids des chats adultes dans ce cas, car un aliment pour chaton est forcément plus riche et plus appétant.
Si votre chat adulte n’a pas de problème particulier, n’est pas en surpoids et mène une vie relativement active, vous pouvez tout à fait lui donner le même aliment, c’est-à-dire des croquettes de qualité pour la croissance ou adaptées à tous les stades de vie (ALS = All Life Stages). Ce sont souvent des aliments haut de gamme qui contiennent beaucoup de protéines et de graisses d’origine animale. Par la suite, si cet aliment convient bien à tous vos chats, ils pourront tout à fait y rester tant que leur poids de forme est bon et qu’ils se régulent bien.

Nous vous invitons donc à découvrir notre sélection d’aliments pour chats ainsi que tous nos conseils nutritionnels afin d’aider votre chat à conserver forme et santé tout au long de sa vie.
Quel aliment choisir pour une bonne hygiène urinaire de mon chat ?
Petit buveur par nature, notre petit félin de compagnie aime l’eau certes mais pas outre mesure et cela peut lui jouer des tours s’il n’est pas assez hydraté. Le plus souvent, il préfèrera jouer sous un filet d’eau du robinet qui s’écoule délicatement ou bien se délecter de quelques gouttes d’eau uniquement trouvées çà et là dans nos maisons ou par la rosée de nos jardins. Un certain nombre de facteurs liés au mode de vie des chats d’aujourd’hui (stérilisation, sédentarité, surpoids…) les amènent à être plus sensibles, et donc plus fragiles, sujets à des calculs urinaires douloureux. Or, le maintien d’une bonne hygiène urinaire peut se contrôler par l’alimentation et l’abreuvement, en incitant votre chat à boire au maximum ! Lui proposer une eau propre, fraîche, renouvelée chaque jour dans un à plusieurs bols nettoyés régulièrement aussi est essentiel, ou bien même une fontaine à eau pour chat qui l’incitera souvent bien plus à boire grâce aux bruits et aux mouvements de l’eau.

Lui proposer un aliment humide en complément de ses croquettes reste un excellent moyen pour lui apporter suffisamment d’eau. Pourquoi ne pas essayer la Bi-Nutrition, en alternant ses repas entre croquettes pour chats stérilisés ou non dont l’équilibre minéral sera adapté, voire complémenté en élément favorisant un pH urinaire optimal, et pâtées ou sachets fraîcheurs de différentes textures ? Si votre chat l’accepte, vous pouvez même ajouter à ses repas de pâtés un filet d’eau tiède pour augmenter encore son hydratation et le faire boire. La quantité d’eau totale ingérée par ce mode d’alimentation est souvent bien supérieure à la quantité d’eau bue s’il mangeait des croquettes seules. Réhydrater directement les croquettes en les mélangeant à un volume d’eau chaude pour un volume de croquettes est aussi possible et apprécié par certains chats.

Pour cette raison, l’association de ces 2 types d’aliments complets est reconnue pour concilier un certain nombre de bénéfices et l’aider à préserver sa forme et sa santé. Toutefois, lorsque des épisodes de calculs urinaires ont eu lieu, prévenir la formation de nouveaux calculs implique une prescription diététique individuelle avec des aliments dits « thérapeutiques », qu’il conviendra de suivre scrupuleusement pour éviter toute récidive, au moins dans un premier temps. Nous vous invitons donc à découvrir notre sélection d’aliments pour chats ainsi que tous nos conseils nutritionnels afin d’aider votre chat à conserver forme et santé tout au long de sa vie.
Croquettes avec ou sans céréales ?
Choisir un aliment « avec ou sans céréales » pour son chien ou son chat est une question tendance certes mais légitime. Qu’y-a-t-il vraiment derrière cette question et obtient-on de réels bénéfices pour la santé de son compagnon en limitant la teneur en céréales dans son repas ? Techniquement parlant, la préparation des croquettes nécessite un minimum d’incorporation d’amidon pour satisfaire le procédé de cuisson par extrusion et proposer des aliments secs et avec de la tenue (sinon, on aurait de la poudre). Cet amidon peut être apporté par des céréales (riz, blé, maïs, orge, avoine, seigle…) dont la qualité et la rigueur de conservation est essentielle. Les céréales ont un rôle nutritionnel en apportant des glucides, des protéines (même si la composition en acides aminés n’est pas complète comme avec les protéines d’origine animale), des acides gras et du phosphore. L’amidon peut aussi être apporté par des ingrédients alternatifs comme les tubercules (les pommes de terre et la patate douce), le tapioca et les légumineuses (lentilles, pois, pois chiches) comparables aux céréales en termes d’amidon et de source d’énergie voire de protéines et de phosphore alimentaire pouvant être utiles à l’animal et surtout indispensables à l’extrusion des croquettes.

C’est la sélection de ces ingrédients qui explique la large variété de croquettes « avec ou sans céréales », ou « à faibles teneurs en céréales » présentes sur le marché. L’absence ou la présence de céréales n’est pas corrélée à la qualité des ingrédients sélectionnés restants, ni à la bonne digestibilité totale de l’aliment, ni à l’équilibre nutritionnel obtenu. Même si le chien aime la viande, sachez qu’il a la faculté enzymatique digestive pour digérer les céréales et l’amidon à l’âge adulte, même si cette capacité est souvent un facteur individuel qui varie d’un chien à un autre. Il peut donc valoriser efficacement les céréales, les pommes de terre ou les petits pois dès lors que ces ingrédients sont de bonne qualité, digestes et présents en quantité modérées. Pour le chat carnivore strict, l’amidon n’a pas autant d’intérêt, pour cette raison la plupart des aliments équilibrés, pâtées ou croquettes ont des teneurs plus fortes en protéines animales.

Chez Nourrir Comme La Nature, nous avons à cœur de nourrir vos chiens et vos chats pour ce qu’ils sont : des carnivores. Dans le respect des besoins, préférences et sensibilités propres à chaque animal et en prenant en compte vos attentes. Nous vous invitons donc à découvrir notre sélection d’aliments pour chiens et chats ainsi que tous nos conseils nutritionnels afin de l’aider à conserver forme et santé tout au long de sa vie.

Contactez-nous

Notre vétérinaire-conseil en nutrition animale vous accompagne par e-mail, ainsi que par téléphone de 9h à 12h du lundi au vendredi. Retrouvez aussi nos conseils sur Facebook et Instagram.


> Je mets à jour mon navigateur IE.
Ou je choisis > Firefox, ou > Chrome pour naviguer sur le site.

L'équipe de Nourrir comme la nature.